À l’est de la France et à des kilomètres de la frontière de l’Allemagne se trouve le massif des Vosges. Entre montagnes et lacs, ce dernier offre sur une toile de fond verdoyante une grande variété de paysages. Chaque sommet de ce massif est en effet une véritable invitation au bien-être et à la contemplation. Pour découvrir entre amis ou en famille une surprenante nature constituée de cascades, de lacs ou de sommets, un tour dans ce massif s’avère alors être une excellente alternative. Pour le plaisir de vos yeux, voici une sélection des plus belles montagnes des Vosges. Grâce à cette sélection, vous pourrez procéder aisément au choix de la prochaine destination où vous pourrez vous adonner à de la randonnée.

Le Grand-Ballon

Considéré comme le sommet le plus haut du massif des Vosges, le Grand-Ballon est une montagne qui culmine à 1424 mètres au-dessus du niveau de la mer et à 1200 mètres au-dessus de la plaine de l’Alsace. Il domine également l’agglomération de Mulhouse qui se trouve à 25 kilomètres à vol d’oiseau. Ce massif est encore connu sous le nom de Ballon de Guebwiller, car la ville de Guebwiller se trouve à une dizaine de kilomètres au nord-ouest. Ce massif est très prisé par les amateurs de ski de fond, de randonnée et de ski alpin et on le confond en général avec le Ballon d’Alsace qui fait lui aussi partie des plus belles montagnes de cette région. Très venteux, ce sommet qui fait partie de la région culturelle et historique de l’Alsace est l’un des sites les plus froids de la région des Vosges.

En 1956, l’on y a notamment recensé une température inférieure à 32 ° C, ce qui est un véritable record. La plus élevée des températures a quant à elle été observée le 13 aout 2003 et il faisait alors en plaine 41 °C et 29 °C au sommet.

Le Hohneck

Grâce à une altitude de 1363 mètres, le Hohneck est le plus culminant point de la ligne des crêtes qui permet de marquer dans les Vosges la limite qui existe entre l’Alsace et la Lorraine. Troisième sommet du massif des Vosges, le Hohneck est également une zone de passage entre Munster et Gérardmer. Il a été un lieu de combats historique, surtout durant les deux guerres mondiales. Durant l’annexion de l’Alsace et Moselle entre les années 1871 et 1918, la crête de cette montagne était considérée comme la frontière entre la France et l’Allemagne. Ce massif a été et demeure toujours une véritable attraction touristique. Le massif du Hohneck fait par ailleurs partie du Parc national régional des Ballons des Vosges. L’une des principales missions de ce parc est d’assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine. Face à l’importante fréquentation touristique, le sommet de cette montagne est fortement dégradé et il fait l’objet de travaux de restauration. L’on peut donc y constater l’aménagement de plusieurs sentiers.

Le Ballon d’Alsace

Le Ballon d’Alsace est considéré comme une terre de rencontre entre les régions de la Lorraine, de l’Alsace et de la Franche-Comté. Ce site qui culmine à 1347 mètres d’altitude constitue un véritable espace de détente où l’on propose à une population venue de Mulhouse, d’Épinal ou de l’aire urbaine de Belfort-Montbéliard diverses activités hivernales et estivales.

Ce lieu étant un site touristique très prisé, il compte entre 700 000 et 900 000 visiteurs chaque année.

En plein centre du Parc Régional des Ballons des Vosges, ce massif est classé depuis le mois de juillet 1982. Cette reconnaissance impose bien évidemment des obligations relatives à :

  • La conjugaison de l’accès en grand nombre du public ;
  • La préservation de l’environnement.

Le Donon

Avec ses 1009 mètres d’altitude, le massif du Donon est considéré comme le point culminant des basses-Vosges et il se trouve à la jonction de la province de la Lorraine et de celle de l’Alsace. Puisqu’il est aisément visible de loin, on lui a dès le début de la préhistoire attribué un caractère sacré qui ne l’a plus jamais quitté. Mêlant à la fois réalité et mythe, la situation de cette montagne sacrée favorise par ailleurs le développement de diverses légendes. Mystérieusement séduits, les Romains ont même procédé à la consécration du site à Mercure.

Le Tanet

Montagne de la crête vosgienne, le Tanet culmine à 1292 mètres. Ce massif surplombe sur le versant lorrain la combe du Valtin ainsi que les pâturages du lac vert et les forêts sur le versant alsacien. Ouvertes vers l’orient, ces deux vallées sont formées par de vieux cirques glaciaires qui ont été profondément ciselés et creusés. Le Tanet se situe également entre le Monthabeu et le gazon de faîte et entre le Dreieck et le col de Monthabeu. Cette montagne a par ailleurs offert son nom à la petite station de ski qui est accrochée à son flanc du côté de l’Alsace. Au Nord du Haut Fourneau, le sommet du Tanet culmine à une altitude de 1292 mètres. Il est aussi recouvert en majorité de blocs rocheux qui sont communément appelés les roches du Tanet. Le sommet de ce massif est en outre accessible via le sentier de randonnée GR5.

Le Hartmannswillerkopf

Rebaptisé après la première guerre mondiale sous le nom de Vieil Armand, le Hartmannswillerkopf est un éperon rocheux de forme pyramidale et il fait lui aussi partie du massif des Vosges. De ses 956 mètres d’altitude, cette montagne surplombe la plaine d’Alsace. En souvenir de tous les combats qui s’y sont déroulés lors du premier conflit mondial (surtout en 1915), un monument national y a été érigé. Durant ce conflit, le Vieil Armand était en effet un stratégique sommet qui était âprement disputé. Son sommet est partagé entre plusieurs communes à savoir Wuenheim, Soultz, Wattwiller et hartmannswiller. Sur le site de Hartmannswillerkopf, il est aujourd’hui possible de distinguer deux parties distinctes à savoir :

  • Le monument national qui comprend la crypte et le cimetière militaire du Silberloch ;
  • Le champ de bataille avec ses monuments et ses vestiges.

Au-delà du Rhin, il est en outre possible de voir par beau temps la ligne bleue de la forêt germanique, notamment au niveau du Feldberg et du Belchen. Lorsque le temps est exceptionnellement dégagé et clair, les Alpes bernoises sont elles aussi visibles et les pics éternellement enneigés se dessinent aussi au niveau de la ligne d’horizon dans le sud-est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.